Bleu Profond

Le bleu profond attire l'homme vers l'infini, il éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel. C'est la couleur du ciel tel qu'il nous apparaît dès que nous entendons le mot ciel. Wassily Kandinsky

Salut,

Alors je ne sais pas toi, mais moi depuis une semaine je suis "aux anges". Il fait beau, il fait chaud et l'été semble avoir décidé de s'installer pour quelques temps encore dans nos contrées. Du coup, je suis plus de temps à m'affairer dehors qu'à l'intérieur d'une maison. Que se soit chez moi ou en visite, je m'active au jardin, au balcon, à la terrasse ou sur le pont d'un bateau. 

Hier, par exemple, j'aidais au décrottage d'un zodiac et du plateau arrière d'un yacht. Il me semble que TOUS les canards du coin on pris ce lieu pour toilettes publiques, car j'en ai eu pour deux bonnes heures à frotter, savonner, rincer, refrotter, resavonner et rerincer l'endroit. 

J'étais là, en bikini, toute contente de me bouger physiquement après avoir passé quelques heures derrière mon ordinateur à créer mon programme online. Le plateau fait environ trois mètres de long sur un mètre de large. On y accède par une échelle qui descend du pont du bateau et c'est depuis là qu'on plonge dans l'eau et que remonte sur le bateau quand on a assez pataugé. Bref, j'étais donc bien affairée, lorsque sur le pont les quatre autres convives ont décidé d'aller voir se qui se tramait à bâbord. Bienque le navire fasse plus de quinze mètres de long et cinq de haut, il a bougé juste ce qu'il faut pour me faire perdre l'équilibre et tomber sans avertir dans l'eau pleine de crottes que je venais de décrocher. 

Au passage j'en ai avalé une gorgée et tapé violemment ma cuisse contre le plateau. Première pensée: "punaise j'ai eu de la chance". Deuxième pensée "j'ai avalé de l'eau insalubre, heureusement que j'ai mes huiles essentielles toujours avec moi, vais me prendre la Cannelle de Chine, l'Origan et le Melaleuca, pour être sûre de ne rien me chopper". Troisième pensée "c'est fou comment ça s'est passé, heureusement que mon ange gardien m'a soufflé de me laisser tomber au lieu de me retenir". Quatrième pensée.... zéro pensées... Eh non, rien!! les pensées laissant place à une douleur fulgurante au niveau de ma cuisse gauche et les narines qui piquent par l'eau qui s'y est infiltrée. En même temps je sens la température agréable de l'eau. Cette simple sensation me fait oublier le milieu dans lequel je baigne, la douleur et toute autre chose qui se tramait auparavant. 

Et là, dans cette eau dégueulasse avec ma jambe douloureuse, j'ai commencé à rire de la situation et surtout à me féliciter. Oui, je me suis félicitée d'avoir complètement intégré un travail sur moi que je fais depuis des années. Visiblement j'ai intégré un nouveau réflexe. Dans un moment douloureux, désagréable, j'ai eu le réflexe de lâcher prise sur toute résistance. 

J'ai bien sûr pris mes huiles essentielles de suite au sortir de l'incident. Je me suis rincée abondamment à l'eau claire. J'ai bu près d'un litre d'eau de source et me suis "fait les points d'entrée". C'est une technique de la méthode NAET pour faire circuler les énergies qui peuvent se bloquer lors de certains événements. Ayant été praticienne NAET reconnue durant des années, j'ai gardé certains réflexes là aussi. J'ai également fait un "reset" de mes pensées effrayantes en me visualisant en parfaite santé. 

Ce matin j'avais un immense bleu. Un de ces bleus profonds qui risque de virer au jaune, puis au brun caca d'oie.... alors euuuuh non merci pour les caca d'oies ou autres canards si tu vois ce que je veux dire. J'ai bondi sur mon aromathèque personnelle et j'ai décidé d'utiliser le mélange adoucissant de DoTerra. C'est une huile essentielle à base de Gaulthérie, Tanaisie bleue, Helichryse et autres magiciennes de la nature. 

J'ai ressenti de la gratitude et je me suis félicitée. Après des années de développement personnel, de stages, de lectures, d'investissements de toutes sortes, j'ai eu le réflexe d'appliquer ce que j'avais déjà fait des centaines de fois de manière "décousue". Là, je me suis sentie comme une sportive de haut niveau, qui après des années d'entrainements ainsi que d'applications de méthodes ou techniques diverses a gagné une partie. Et c'est un peu cela pour moi, le développement personnel. Des années de pratique, d'essais, de techniques qui me conviennent mieux que d'autres, des méthodes qui me parlent plus que d'autres, des prises de conscience et des changements de paradigmes. Toutes ces "parties" perdues ou gagnées au grand jeu de la Vie, ne dépendent-t-elles finalement pas de notre capacité à être des "pros" du développement personnel, des "As" de la souplesse d'esprit, des "championnes" de la course aux obstacles ou les "stars" de notre propre vie?

Qu'en penses tu toi? quelles techniques et habitudes appliques tu quotidiennement qui vont dans le sens d'une plus grande vision de celle que tu deviens? Vis tu la vie comme un grand jeu sérieux dont ta vie spirituelle dépend ou la vis tu sans trop t'y attarder? Que fais tu de tes bleus profonds?

A tes prises de consciences,
Annette

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *