il n'y a que deux jours dans une année où l'on ne peut rien faire, ils s'appellent hier et demain. Pour le moment, aujourd'hui est le moment idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre.    Sa Sainteté le Dalai Lama

 
ça y est 2015 est bientôt derrière nous et en général que faisons nous, nous les filles "conscientes de notre pouvoir créateur" au lendemain des embrassades sous le gui? nous nous mettons à rédiger nos résolutions pour la nouvelle année. En général nous faisons une liste, si possible pleine d'affirmations positives et notons nos objectifs pour l'année à venir. En gros, nous pensons que cet univers, là à l'extérieur de nous-même va suivre nos intentions, par le simple fait de les poser à plat sur un papier ou, pour celles qui s'achètent un tas de "bouquins de développement personnel", sur un tableau de vision. Outre le fait que c'est super chouette à faire, que celà stimule notre "cerveau artistique" et qu'en plus c'est peut-être pour certaines d'entre nous le seul moment de l'année où elles se permettent de rêver à une vie différente, force est de constater qu'année après année, peu d'entre nous récoltent le fruit de leurs "rituels de résolutions".

Alors attention, j'aime énormément ces techniques que tout coach apprend dans sa formation, cependant ce n'est pas tout; eh oui il est insuffisant de "passer commande" à l'Univers et d'attendre là les bras croisés. Je t'assure, j'ai essayé de nombreuses techniques de visualisation, de pensée positive, de méthodes X-Y, lu des quantités de livres, visionné des tas de tutoriels, appliqué à la lettre des "secrets" et autres promesses, sans que ma réalité manifestée soit ajustée à l'abondance de mon âme baignant dans l'amour Universel.

En langage simplifié : la plupart d'entre nous qui avons un peu bossé sur nous et fait quelques prises de conscience, nous trouvons démunies lorsque l'Univers semble sourd à nos demandes. Et c'est drôlement agaçant de se dire qu'on accepte toute la responsabilité de ce qu'on crée dans sa vie, sans pour autant voir beaucoup de changements se profiler de mois en mois jusqu'au fameux mois de janvier de l'année suivante.

Au début on y croit dur comme fer, ce rêve, ce quelque chose de souhaité va se réaliser dans notre vie cette année. Oui d'accord cela n'a pas fonctionné les années précédentes, mais cette fois ci c'est différent!! et nous repartons comme en l'an quarante à noircir notre page ou à coller nos images.

Oui, sauf que nos résolutions, ainsi laissées en plan, restent enfermées dans une bulle énergétique "quelque part" comme un plan d'architecte laissé dans un tiroir de bureau... en d'autres termes, inutile jusqu'à ce que quelqu'un veuille bien étudier le plan, voir si ce dernier est réalisable, si oui rapidement ou non, ce qu'il faut prévoir comme main d'oeuvre ou matériel et décider de la fondation de toute la construction (pour durer ou éphémère) et tout cela avant même de poser la première brique ou planche de la structure.

Laisser nos résolutions vivre leur vie ainsi sans poser d'actions concrètes en direction de leur manifestation, c'est croire que la maison apparait ainsi sur ton terrain par le simple fait d'y penser. La pensée est un pouvoir immense que nous avons, cependant si nous voulons une manifestation de nos pensées dans l'ici et maintenant de manière concrète, alors il nous est demandé de poser des actes concrets dans nos présents. Ces actions sont souvent guidées : intuitions, inspirations et autres "subtilités" peuvent être de merveilleuses boussoles pour court-circuiter un fonctionnement très rationnel... mais passer nos intentions au filtre de nos analyses augmente la probabilité de manifester notre création rêvée.

Et tu sais quoi? l'Univers est "tout ouïe" et les synchronicités se succèdent après chaque demande... seulement voilà, que faisons nous pour la plupart? eh oui, nous laissons nos plans dans le tiroir, sommes aveugles au maitre de chantier qui se manifeste sous une forme autre que prévue dans notre tête (du coup nous ne le reconnaissons souvent même pas) et oublions de nous mettre en route pour chercher le matériel nécessaire à la construction de notre édifice intentionnel.

Bon et il y a encore un hic supplémentaire que j'ai expérimenté et que depuis évidemment je vois chez mes clientes : c'est que même une fois que nous posons les actions que nous "pensons" être justes pour poser un pas en direction de la construction de notre résolution, nous nous heurtons là encore très souvent à un silence radio de la part de l'Univers. 

Là, en général, nous nous disons "mais punaiiiiiise" qu'ai je fait au bon Dieu, dans une autre Vie ou quel est le fichu programme transgénérationnel qui me talonne encore aujourd'hui... au risque de baisser les bras dans un élan de fatalisme mystico-magico-karmique qui doit être inscrit au plus profond des mémoires akashiques face auxquelles je suis totalement impuissante. Bon, d'accord, c'est un tableau légèrement exagéré (quoique), mais disons que notre frustration de "spirituelle bien ancrée les pieds sur terre" en prend un sacré coup. Eh oui, si pour la Nième fois tu rencontres le tyran de service en lieu et place du mec de tes rêves, si pour la Xième fois tu te retrouves dans le rouge sur ton compte bancaire ou que pour la Zième fois tu prends dix kilos après le super régime qui t'en avait fait perdre cinq, il y a de quoi se poser des questions.

Bon alors sommes nous condamnées à errer dans des bulles de réalité séparées qui créent l'abondance à tous niveaux pour les unes et la misère pour les autres? NON bien évidemment que NON. Pour ma part j'ai découvert et testé la chose suivante : 

D'abord je me place dans l'ici et maintenant et je me "scanne"; je regarde comment je suis dans cet instant précis. SI je suis bien ajustée avec la mission de mon âme (construire une maison dans notre exemple), alors seulement je mets en branle la vision (avec les collages, l'écriture ou tout autre support pour ma pensée soutenue par mes sens), puis je laisse venir les inspirations, les synchronicités et les intuitions, que je place sur mes plans pour analyser leur validité, ET je me mets en mouvement pour trouver ce qu'il faut pour mon édifice. 

ETRE ET FAIRE, voilà pour le moment mes deux ingrédients "cocktail choc" de fin d'année 2015; laisser jaillir l'action de mon état d'être, plutôt que de faire avant d'être en résonnance avec mon âme.

Alors bon, j'ignore toi comment tu vas t'y prendre et si tu le souhaites je suis disponible pour t'aider dans la démarche; une chose est certaine pour moi aujourd'hui : si je veux changer ce qui est manifesté dans ma vie, je vais commencer par changer les plans qui me définissent. Je vais donc changer mon état d'ETRE avant de me mettre en mouvement; je suis réaliste, si j'étais déjà la personne que j'ai besoin d'être pour manifester toute les richesses de mon âme, j'aurais déjà manifesté TOUTES ces richesses concrètement dans ma vie. Il va donc me falloir adapter quelque peu mes plans et changer des habitudes qui visiblement donnent un résultat qui est contre productif pour ma construction.

Une fois que mon état d'être est ajusté avec ma mission d'âme, celui-ci déteint alors sur toutes les résolutions que je pourrais prendre au présent et du coup, ma longue liste illusoire devient obsolète.

Et toi? quel est l'état d'être qu'il t'es nécessaire d'apprivoiser afin de transformer ce qui jusqu'à aujourd'hui semble contraire à tes souhaits? qu'as tu planté en 2015 et laissé germer qui pourrait produire des fruits en 2016? as tu réellement besoin d'une nouvelle résolution ou choisis tu de transformer qui tu ES afin de FAIRE un premier pas en direction de ton intention en 2016?

Vis une belle année 2016 de création de ton Etre de rêve 
tchin tchin et cordialement,
Annette

 

 

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *