femme d’influence

mets un peu d'amour dans ta vie, et du respect dans tes folies, prends soin de toi tu le mérites, et le bonheur te rendra visite. A. Julien

as tu remarqué comme il peut être difficile d'accepter nos "coups de gueule"? c'est comme si ces "autres" que l'on aime tant, que l'on sert au quotidien souvent avant tout, à qui on donne tant d'importance, d'amour, d'attention, ne sont jamais rassasiés et que d'exprimer nos limites devient très compliqué.

As tu remarqué que les autres semblent toujours t'en demander plus, de t'adapter plus, de donner plus, d'être encore plus disponible et de leur donner encore plus d'attention?

Eh bien, la bonne nouvelle est qu'il nous est possible de défaire ce que nous avons fait; c'est à dire que tu peux défaire ce que tu t'es fait. Remplir le manque d'autrui, répondre aux demandes sans fin, c'est quelque chose qui part de soi; un besoin de servir par un manque, souvent inconscient, partant de soi. Nous avons alors l'impression de vraiment tout "bien faire comme il faut" et pourtant "recevoir des claques en retour" encore et encore. 

Alors  comment défaisons nous ce que nous avons créé? en rembobinant le fil du passé pour en faire une pelote que l'on peut ranger dans un placard (lire : chercher dans son passé ce qui a engendré ceci ou celà)? en décidant d'agir autrement lorsque l'émotion nous prend (se taire quand on l'habitude de crier ou au contraire crier quand d'habitude on se tait)? en changeant de décor pour fuir une situation (déménager, divorcer, voyager)? 

Non, toutes ces "solutions" sont des réactions, des agissements qui nous permettent de recréer encore et encore les mêmes situations dans nos vies... je le sais, j'ai déménagé 28 fois, j'ai divorcé, j'ai fait un burn out sévère, j'ai été au bord du goufre financier... bref, j'étais la créatrice de catastrophes qui se manifestaient encore et encore dans ma vie, alors que pourtant il me semblait vraiment tout faire comme il faut, travailler sur moi, prendre mes responsabilités, être serviable, trier mes relations, visualiser tant et plus ma vie rêvée. Et tu sais quoi? ma situation est restée totalement identique. Il y a bien des tas de choses positives qui se sont manifestées, cependant globalement, l'abondance à tous niveaux restait difficile. 

Soit j'avais l'amour, mais pas la santé. Ou alors j'avais la santé, l'amour mais pas un rond pour payer mes factures. Ou encore j'avais l'argent, la santé et pas l'amour... 
Le plus difficile était encore de voir que mes coachings aidaient celles qui venaient me voir, alors que moi-même je m'aidais qu'à moitié ou au trois-quarts. 

Du coup, j'ai cessé de faire, de vouloir, de contrôler et j'ai attendu... complètement dans la foi que l'Univers pourvoira à mes désirs. Eh bien que nenni, l'Univers n'a rien pourvu du tout... c'est resté, là aussi identique, les mêmes rythmes se répétaient comme ils le faisaient inlassablement depuis ma naissance. 

Et c'est là que j'ai intégré quelque chose de vital, quelque chose que je partage depuis dans les séances : le potentiel de transformation est là, les outils sont là, peu importe ce que tu décides de manifester. Ce qui fait défaut c'est le rythme...écouter les pulsions énergétiques entre ton âme et ton corps physique et constamment réajuster, réaligner ce qui s'y trame. 

Alors oui, une fois que tu sais régler ton rythme sur celui de l'Univers, tu réalises que l'Univers et toi vous ne faite qu'un et qu'il est impossible que l'Univers manifeste quelque chose sans ton action au niveau physique mais aussi, que peu importe tout ce que tu cherches à faire, tant que tu es coupé de l'énergie que t'insuffle ton âme, tu patauges dans la semoule.

Je sais aujourd'hui ce que je décide de manifester dans ma vie et toi? Je m'aime plus que jamais, et toi? Je suis extraordinaire, tout comme les sept milliards d'autres êtres humains, et toi? 

Cette vidéo que je partage est là pour t'aider à t'en souvenir, pour te rebooster un petit coup afin que tu aies la possibilité de te réaligner sur ta puissance, ton abondance et ton authenticité... peu importent les limitations auxquelles tu es confrontée. Changer l'habitude dans nos réactions à cet extérieur, fait déja une grande différence; tu es toi aussi une femme d'influence. Qui tu es influence le monde, prendre soin de toi c'est prendre soin de nous tous. Te remplir jusqu'à déborder afin que d'autres puissent venir s'y abreuver, au lieu de combler les vides d'autrui en pensant ainsi laisser circuler l'abondance de ton Univers, de leur Univers, de notre Univers 🙂

Cordialement et bon visionnage en anglais,
Annette

Rendez-vous sur Hellocoton !

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *