je respire

vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration.    Tchich Nath Hanh

depuis vendredi passé j'ai vécu à trois cent à l'heure pleine de moments "magiques" et inspirants, qu'aujourd'hui je sens le besoin de ralentir le pas. J'avais beau savourer chaque instant, suivre le mouvement du flux, respirer en conscience... n'empêche que physiquement la semaine fut intense. Hier soir, durant ma pratique de yoga, j'ai réalisé combien mon corps me demande un temps de pause.

La respiration c'est une inspiration, un temps d'arrêt, une expiration, un temps d'arrêt, une inspiration, un temps d'arrêt... et ainsi de suite. C'est le lien que j'entretiens avec mon microcosme, l'energie qui plonge au plus profond de mon corps physique, et avec mon macrocosme, l'énergie qui se diffuse jusqu'au fin fond du cosmos. En gros, c'est par la respiration que je suis en lien avec le monde; l'air que j'inspire est passé par des milliards d'êtres humains avant moi et continue de circuler entre nous tous qui vivons aujourd'hui. Je suis en lien avec toi, avec les arbres, avec tout ce qui "respire" 🙂

Aujourd'hui je décide de rester dans cet espace entre deux respirations, le temps d'une journée; la causette d'aujourd'hui est donc un peu d'inspiration, un peu d'expiration et surtout une longue pause durant laquelle je te propose de visionner une vidéo glanée sur la toile qui fut postée le jour de mon anniversaire cette année. Une première inspiration il y a bien des années, des tas d'expirations et quelques Kumbhakas plus tard, je partage avec toi aujourd'hui l'importance de cette action qui "se fait tout seul" mais qui mérite un peu d'attention non?

Et toi aujourd'hui, serais tu disposée à t'arrêter quelques fois sur ta respiration en y portant ton attention? si oui, respires tu plutôt amplement ou as tu le souffle coupé? respires tu plutôt "haut" dans ta cage thoracique, ou "complètement" jusque dans ton ventre? quel effet ressens tu lorsque tu respires profondément quelques fois de suite? as tu conscience de ce que je disais plus haut qu'il existe un temps d'arrêt entre les inspirations et les expirations? et si oui, en profites tu pour te régénérer même dans les moments intenses de ta vie?

à ta respiration,
cordialement,
Annette

Rendez-vous sur Hellocoton !

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *