puis je me fier à mon intuition?

la théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Albert Einstein

bonjour toi,

toi qui t'efforce de vivre les pieds ancrés au sol tout en ayant tes antennes branchées sur la fréquence des étoiles, qui t'intéresse à ton épanouissement personnel et qui cherches à t'ajuster avec la mission de ton âme,  tu te demandes peut-être parfois comment faire pour savoir avec exactitude que tu as à faire à une intuition. 

Cette question est la toute première question que posent la plupart des participantes aux ateliers "reconnaitre et développer son intuition" que j'organise depuis plus de huit ans. Et tu sais quoi? je vais de suite te dire que tu ne peux absolument pas le savoir... ehhhhh nooooooon. Ou tout du moins, disons qu'il est impossible de le savoir mentalement. 

Il y a quelques années je lisais "conversations avec Dieu" de N.D. Walsch et une phrase m'a fait TILT : "l'intuition est le langage de l'âme". Oui, cette définition colle bien à mon expérience personnelle; l'intuition c'est l'un des moyens de communiquer avec d'autres dimensions en et autour de moi. C'est l'une des boussoles de ma Multidimensionnalité et tu sais quoi? tu as aussi cet outil quelque part dans tes affaires personnelles. 

Bon, tu l'as peut-être planquée quelque part ou penses l'avoir perdue en route; laisse moi te rassurer, cet outil est disponible à toute personne qui pose l'intention de le retrouver. Toute personne saine d'esprit est capable d'intuition, car cette "petite voix" est notre système de guidance interne à la source; une faculté aussi naturelle et essentielle à la vie que de respirer.

On sait toutes l'influence qu'à une émotion sur notre respiration n'est ce pas? on le sait parce qu'un jour quelqu'un, une situation ou un événement nous a rendues attentives à celà. Quelque chose, ou quelqu'un nous a fait SENTIR que nous "respirions mal" et qu'il "fallait respirer profondément pour se calmer"; c'est ta maman qui te dit après une crise de pleurs "respiiiiire et raconte moi, qu'est ce qui se passe", un enseignant lors d'un atelier qui te dit "portez votre attention sur votre respiration, écoutez son rythme, où respirez vous? essayez de l'amplifier", l'infirmière qui te dit "détendez vous, respirez, je vais piquer", ou quelque chose dans ta tête qui dit "respiiiiiiire ça va passer".

Pratiquement, objectivement en toi même, tu sais que tu as de l'intuition parce que tu en as déjà fait l'expérience; tu as su que c'était de l'intuition parce que "quelque chose" t'as guidée hors du sentier que tu aurais rationnellement choisi de fréquenter. Si tu y réfléchis bien, tu ne sais pas pourquoi tu as fait ce choix à ce moment là, mais il y avait cette certitude : tu le savais un point c'est tout. Dès que tu as commencé à faire des théories à son sujet, à expliquer aux autres incrédules comment tu as fait  pour aboutir à ce choix, tu as réalisé combien en fait tu étais ignorante et HOP l'amalgame a vite été fait : l'intuition c'est un truc que je sais qui existe mais bon j'ai aucuuuuune idée comment m'y fier. 

Eh oui, souvent tu t'es dit, comme moi et des tas d'autres d'ailleurs, que parfois tu étais certaine d'avoir eu une bonne intuition et que tu as du te rendre à l'évidence que c'était tout sauf un "bon plan" pour toi, finalement.

C'est là que l'ajustement entre soi-même et l'environnement, à chaque instant, prend tout son sens; sentir comment je réagis dans ce bain d'informations, comment je contre-réagis à ce qui "m'agresse, me fait souffrir, me met mal à l'aise, me fait peur..." et habituer l'égo à accepter de lâcher chaque jour un peu sur nos peurs. Se libérer des peurs, des étiquettes qui nous collent à la peau et des multiples pressions ressenties, permet d'ouvrir un espace dans lequel l'intuition vient nous "parler".

Eh oui, l'intuition nous parle par nos sens; on l'appelle d'ailleurs le 6ème sens, parce qu'à mon avis c'est parce qu'il nous informe à travers la vision, l'ouìe, le toucher, le goût et/ou l'odorat. Parler de "petite voix" est donc une extrapolation qui peut déjà te rendre "l'écoute" plus difficile... eh oui, si comme la majorité des individus tu es plutôt visuelle, ton intuition commencera par "se montrer à toi" par visions/images et se montrer à ta vue. Si tu es plutôt une kinestésique, qui passe par le toucher, ton intuition passera par "sentir" que c'est juste ou faux pour toi.

L'intuition vient également à nous à travers des perceptions qui nous proviennent de l'intérieur de notre corps. Parfois ça te "touche" au niveau des tripes, ton coeur s'emballe ou tout autre manifestation interne te "dit" qu'il y a une action à entreprendre qui te sort de tes habitudes. 

C'est ça une intuition; faire un truc complètement dingue sans savoir pourquoi... mais SENTIR que c'est juste. Le radar est allumé et traite toutes les informations qui lui parviennent de "dedans" (interne) et de "dehors" (environnement) dans le but de te donner la meilleure guidance possible. Peu importe que ce soit pour poser un pas en direction de quelque chose (ce travail) ou au contraire pour t'en éloigner (cet homme qui t'attire), ton intuition te donne l'impulsion parfois très forte de faire ce truc complètement dingue, qui est différent de ce que tu penses vouloir ou être juste pour toi. 

Une fois que tu as expérimenté plusieurs fois comment ton GPS personnel fonctionne, alors tu pourras également répondre OUI à la question "puis-je me fier à mon intuition?". Tu pourras dire OUI tout simplement parce que tu sauras par l'expérience, par le ressenti, que tu communiques avec cette partie intime de toi-même qui veut ton bien depuis ton arrivée dans ce monde, cette partie qui cherche à expérimenter la plus belle et grandiose vision de toi-même dans cette vie. 

Plus tu donneras de nouvelles habitudes à ton égo, en le rééduquant à avoir moins peur, en lui apprenant à avoir confiance et plus tu laisseras couler l'enthousiasme dans ta vie, le coeur ouvert à l'inconnu... plus tu sauras que tu es en contact avec ton intuition, la voix de ton âme, et non celle de ton égo déguisé en diablotin qui joue à l'imposteur.

Oui, l'égo est cet imposteur qui pense savoir mieux que ton âme ce qui est bon pour toi... justement parce qu'il pense, parce qu'il rationnalise les expériences du passé en les ramenant dans le présent. Que ce passé t'appartienne, te soit légué par ta famille ou par la société dans laquelle tu a été parachutée en venant au monde à cette époque précise, l'égo veut vraiment ton bien pour ta survie au niveau matériel de ton individualité... et franchement la plupart du temps, soyons honnêtes, il est complètement à côté de la plaque non? il suffit donc de l'observer continuellement, comme on tient à l'oeil son enfant à la place de jeu, non pas pour le contrôler, mais pour le rassurer et lui apprendre d'aller en confiance dans le monde.

En fait l'égo c'est ce qui bloque nos inspirations... pour respirer amplement, il s'agit de lui enlever de son importance, le calmer en quelque sorte.

Et si le temps d'une semaine, jusqu'à la prochaine causette, tu notais dans un cahier tout ce qui te vient commes pensées et ressentis autour de ton 6ème sens? tu pourrais, par exemple, noter dans ton cahier, toutes les fois où tu as eu une "bonne" et une "mauvaise" intuition. Rien que ça peut déjà t'en dire beaucoup sur ton radar personnel. 

Tu as aussi la possibilité de poser des question ci-dessous ou de poster ton expérience personnelle pour partager avec nous ici.

A tes intuitions,
vis une très belle semaine,
Annette

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *