tu me parles autrement… c’est clair?

ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas. Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles. Lao Tseu

j'aime beaucoup cette citation de Lao Tseu, seulement voilà je me sens encore un peu trop jeune pour "me la coincer" si tu vois ce que je veux dire. On dit aussi "si jeunesse savait et vieillesse pouvait", eh bien moi je suis dans "l'entre deux" : ni tout à fait inexpérimentée, ni complètement réalisée, donc pour l'instant je cause, j'écris des paroles, je joue avec les mots... parce que j'adore ça. En plus, les mots ont le pouvoir de créer, donc autant utiliser ce pouvoir pour créer un monde à la hauteur des rêves de nos âmes non? 

Un jour peut-être dans cette vie m'arrivera-t-il d'être complètement illuminée au silence d'or ou à la parole d'argent, mais pour le moment je fais encore causette.

D'ailleurs, objectivement de toi à moi, combien de Sages réalisés compte notre planète? hein franchement? une poignée de main et quelques autres. Parmis les apprentis-sages (oh joli jeu de mots Annette), combien enseignent par leurs actes avec un rayonnement qui dépasse à peine le périmètre de leur village? combien de gens touchent ils ces "sages anonymes"? et ce après avoir passé des jours en silence, en abstinence, en jeunes de toutes sortes ou en "prises de têtes philosophiques". 

Je connais un tas de femmes qui sont conscientes de leur spiritualité et qui aiment vraiment leur famille, qui se donnent à fond pour leurs proches et qui font preuve de grande empathie... et pourtant elles jurent aussi, elles râlent et parlent beaucoup. En fait, je dirais même que celles qui parlent beaucoup, sont finalement celles qui sont les plus authentiques. Plus j'y pense et plus je réalise que c'est vrai aussi pour ma clientèle. Celles qui "causent" beaucoup, sont celles qui ont vraiment envie d'évoluer, de changer des choses pour elles et donc pour les autres.

En tous les cas elles sont agréables à fréquenter, accessibles et de bonnes tisseuses d'amitié. Et personnellement je trouve qu'elles savent beaucoup de choses, qu'elles ont toutes une forme de sagesse qui se dégage de leur être... à travers les mots, les mouvements, la communication non verbale, leur être tout entier s'exprime. Bon, j'ai de la chance, ce sont des femmes qui ont une certaine profondeur, qui cherchent à évoluer et à apporter leur pierre à l'édifice d'une vie meilleure pour elles ET pour autrui. En gros, elles sont conscientes d'avoir un esprit et ont décidé de s'ajuster au quotidien avec leur âme; oui, c'est au jour le jour, confrontées avec ce que la vie leur mets dans leurs présents, qu'elles jouent à l'équilibriste entre toutes ces parties de leur être. 

Et toi qui me lis, qui est resté là jusqu'à cette ligne, tu es consciente de tout cela également et tu vis une vie pleine, en lien avec d'autres... et surement que tu parles et tu dis et tu expliques et tu répètes et tu te tais pour finir et tu recommences 🙂 

Ce qui me semble plus ennuyeux c'est tout le blabla intérieur, tout le discours intérieur dans nos têtes. Honnêtement, est ce que tu parles aux autres comme tu te parles à toi-même dans ta tête? es tu tout aussi positive, empathique, aimante, bienveillante envers toi-même durant tes monologues intérieurs? c'est bien joli d'avoir une parole douce pour chaque être que tu croises et c'est merveilleux ... mais te dis tu les mêmes phrases agréables à toi-même?

Lorsque j'écoute l'autre, très souvent j'entends tout cet élan positif envers le monde environnant, ce désir de faire évoluer l'Humanité, d'apporter une pierre positive à l'édifice, d'aimer sa famille au mieux et de s'épanouir en conscience. Pourtant, lorsque dans l'intimité d'un échange verbal j'entends cette même personne me parler d'elle-même, je réalise combien ce blabla dans sa tête est souvent négatif (je suis trop ceci, pas assez cela). Sans compter aussi toutes ces personnes qui philosophent à tout va, qui font quantité de stages de développement personnel, qui se mettent le masque de l'amour inconditionnel ou qui se mettent sur un pied d'estale eux mêmes complètement coupés du lien authentique à l'autre.

Eh bien moi aujourd'hui à chacune de mes petites voix intérieures qui me "pompent l'air" je vais dire bien haut et fort "TU ME PARLES AUTREMENT C'EST CLAIR?" et tant pis si je manque de sagesse, c'est de mon âge 🙂

Et toi? as tu tendance à être juste envers toi-même comme tu l'es envers autrui? te parles tu gentillement, avec douceur, bienveillance, amour et empathie? quels sont les premiers mots que tu t'es dits ce matin? ont ils un impact positif sur toi et ton environnement ou est ce un "coup de gueule" de plus à ton encontre?  et si tu décidais, rien qu'aujourd'hui de relever uniquement tout ce qui va bien dans ta vie, tout ce pour quoi tu es reconnaissante et que tu te le répètes en boucle dans ta tête (il ne s'agit pas de se mentir et faire du déni de la réalité, il s'agit de stimuler, promouvoir le positif en toi).

A tes douces paroles intérieures,
cordialement,
Annette

 

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *