une vie extraordinaire

le calme, la quiétude, sont des choses qui dépendent plus des dispositions intérieures de l'esprit que des circonstances extérieures et l'on peut les goûter même au milieu d'une apparente agitation" A.David-Néel

j'ai toujours eu une grande admiration pour l'histoire de vie de Alexandra David-Néel, dont cette citation est tirée. Cette femme d'exception a vécu une destinée extraordinaire; oui sa vie a été tout sauf ordinaire, normale, plan-plan, tranquille; tu trouveras le lien en bas de cet article pour en savoir plus sur Alexandra, mais moi la vie de cette femme m'inspire beaucoup. 

Moi aussi j'ai tout au fond de moi cette certitude depuis toute petite, d'être ici sur Terre pour une mission bien particulière et destinée à vivre une vie hors de l'ordinaire. Pour le moment, je chemine effectivement de manière peu commune sur mon chemin de vie et pourtant mon âme me souffle que c'est tout un peu trop "petit", "retenu" et "qu'il y a encore du pain sur la planche". Bon, ça me convient, parce que j'ai faim d'avancer dans ma transformation et que d'avoir du pain sur la planche ça nourrit et évite d'être affamée. 

Il fut un temps où, en tant que thérapeute, je voyais déambuler dans le cabinet une clientèle totalement désinvestie; elle venait là, recevait un soin, telle une mendiante désespérée jouant la carte "Calimero" avec autant de désir de changer son état qu'une lavette baignant dans une eau insalubre. Aie,  oui l'image semble peut-être un peu radicale, cependant elle est assez proche de la réalité : dans mon expérience, il y a un tas d'individus qui se sentent mal sans vraiment s'investir dans leur guérison. Plutôt que de prendre le taureau par les cornes et choisir d'appliquer certains changements, ou tout au moins essayer de modifier des habitudes, des croyances, des accoutumances, elles choisissent d'attendre que la thérapeute, le médecin, l'autre change quelque chose comme par magie.

Puis, un jour j'en ai eu ras le bol de ces clientes désinvesties qui arrivaient souvent en retard, décommandaient leur rendez-vous parce que "quelque chose" était venu se placer à leur heure de rendez vous, pensaient pouvoir me laisser là en plan au cabinet parce que leur bambin était malade en trouvant tout à fait normal de rester sans payer la séance,  ou encore se faisaient rembourser par leur assurance sans jamais me payer. Bref, j'en ai eu tellement ras le bol à un moment donné, que je me suis dit "Annette vas tu continuer à servir des gens qui quémandent, te transmettent leur pénurie et qui se complaisent dans leur marasme, même si c'est inconscient, ou vas tu choisir toi-même ta clientèle?". La réponse fut vite donnée biensûr, seulement cela demandait encore un sacré boulot, car oui je voulais bien choisir ma clientèle, cependant il me fallait bien aussi convenir du fait que mon métier était un métier et non un hobby.

Puis, dans ce processus, assez récent je l'avoue,  j'ai réalisé que ce qui me motive plus que tout dans mon travail, c'est d'aider les femmes qui le veulent vraiment à transformer leur vie de telle manière à ce qu'elles parviennent elles aussi à vivre leur vie EXTRAORDINAIRE. Plutôt que de partir au travail en portant mon âme sous mon bras (c'est une expression hollandaise qui veut dire qu'on y va à contre-coeur), j'y vais le coeur léger, enthousiaste et pleine d'affection pour ces femmes qui sont comme des soeurs pour moi. 

Je dis toujours à l'une d'entre elles, dont je tairais le nom ici par soucis de discrétion "tu sais K... tu es ma balise depuis quelques temps; pour moi tu es la cliente idéale... regarde le courage dont tu as fait preuve, regarde comme tu honores le féminin en osant aller dans les pas de ton coeur... oui, c'est difficile, oui tu souffres de solitude maintenant peut-être, mais tu te reconstruis, tu transformes ta vie pour laisser de la place à du neuf, à tes rêves de petite fille ... et oui, il y a tout à parier que toi aussi tu sais depuis toujours que toi aussi tu veux une vie EXTRAORDINAIRE".

Pour ma part, je sais que nous voulons toutes manifester la beauté du divin dans nos incarnations en venant au monde... seulement voilà, il y a un tas de choses qui viennent gentillement, au fil de nos éducations et expériences de vies, obstruer le canal ciel-terre que nous sommes. Il y a de celles qui se souviennent de la voix de leur âme et qui font tout pour lui donner écho, puis il y a les autres, celles qui ont abandonné et qui vivottent en se divertissant à défaut d'autre chose. Il y a les "ramoneuses" qui cherchent à nettoyer le canal, bien ancrées au sol et la tête dans les étoiles et il y a les "obstruées" qui ont un travail de réparation à faire avant de venir chez moi... ouf ça soulage, il y a assez de thérapeutes compétents dont la passion est de les servir 🙂

De le savoir, de le choisir, de décider pour soi quelle est sa voie, ça calme... c'est difficile et pourtant tellement reposant une fois qu'on se laisser aller dans le flux de sa propre mission de vie unique.

Et toi? ta vie extraordinaire la vis tu de manière complète? es tu consciente de pouvoir vivre ta vie de rêve ou as tu abandonné l'idée en te contentant de vivre par habitude? peu importe ton âge, sens tu briller au fond de toi le désir d'employer ta vie à servir quelque chose qui transcende ta condition humaine? y travailles tu au quotidien comme moi en le vivant comme un grand jeu, ou te laisses tu balloter par ce qui te semble venir de l'extérieur?

Extraordinairement vôtre,
Annette

Newsletter

Rendez-vous sur Hellocoton !